Professeur David Perrot
La Salsa

La Salsa est une forme de musique et de danse, d’origine cubaine, née à New York et façonnée par les portoricains. L’histoire de la Salsa se joue entre Cuba, Porto Rico et New-York. C’est à la fois une histoire de peuples, d’immigrations, de politiques de conditions sociales, d’hommes et d’argent.

Un peu d’histoire

Des années 20 à 60 …

Dans ces années arrive à Cuba un nouveau genre musical afro hispanique apparu en orient : le Son. Les instruments utilisés pour le jouer sont peu onéreux et les musiciens l’adoptent avec enthousiasme. D’abord considéré comme vulgaire il conquit rapidement un large public à Cuba puis à l’étranger.

Parallèlement, de nombreux portoricains immigrent à New-York auxquels s’ajoutent des cubains créant ainsi une importante communauté latino essentiellement regroupée dans le quartier “El Barrio”. Plusieurs clubs latins voient alors le jour à Manhattan mais la musique latino très communautaire, est boudée par les producteurs anglo-saxons.

En 1935, les frères cubains, LOPEZ modernisent le Danzon en introduisant un nouveau rythme : le Mambo. De nouveaux compositeurs s’inspirent de ce nuevo ritmo mais il faudra attendre les années 50 pour qu’il se démocratise.

“The Afro-cubains” maintiennent des liens permanents et importants avec les jazzmans afro-américains développant ainsi le Latin Jazz et l’introduction des percussions cubaines dans la musique américaine. C’est aussi à cette époque (1952), qu’apparait le Cha-Cha cha.

Années 60 à nos jours ….

En 1959 le révolution Castriste marque un tournant important dans l’histoire des musiques Latino-Américaines : exils de nombreux artistes cubains aux Etats Unis, Porto Rico, et en Europe ; Rupture des échanges entre les Etats Unis et Cuba. Il faudra attendre le Boum commercial des années 90 pour que le monde découvre ou redécouvre la musique cubaine. Les musiciens latins portés par les courants de revendications politiques et sociales reviennent alors à des genres plus typiquement cubains et portoricains (n’oublions pas que la communauté “latino de New-York est des plus défavorisée). L’ossature de la Salsa est cubaine mais son public et ses interprètes sont en majorité portoricains.

C’est donc une succession de circonstances socio politico-économiques mais aussi de grands talents de la musique qui ont conduit à l’émergence, à la fin des années 60, à New -York, de la Salsa comme genre musical distinct.

Actuellement la Salsa connait un vif succès, et loin d’être une mode, cette musique et cette danse, de par sa richesse culturelle et musicale, gardera une place importance.

Les danseurs de Salsa sont appelés les “Salseros et Salseras”.

En Europe deux types de salsa   – la salsa Cubaine,

– la salsa portoricaine

La différence essentielle entre la salsa Cubaine et la Portoricaine est que la salsa Cubaine est dansée de façon circulaire et que les noms des passes sont en Espagnol. Alors que la salsa Portoricaine est dansée en ligne et là, le nom des passes est en anglais.

La salsa Cubaine est utilisée pour la salsa Casino en rueda (contrairement à son nom la salsa cubaine est née à New York). Alors que la Porto est plus souvent utilisée en représentation lors de festivals ou autres (cette danse est aussi appelée la « salsa en ligne », « cross-body style » ou « salsa-mambo »,

La salsa Cubaine serait la version rue de la Portoricaine, mais où est-elle apparue en premier ?!!! c’est un long débat qui dure depuis très longtemps.

Pour beaucoup, la salsa Portoricaine est plus sensuelle, plus douce et plus lente. La salsa cubaine est plus rapide, et plus dynamique.

La salsa Cubaine et la salsa Portoricaine sont deux façons de danser, mais pas deux genres musicaux.

A chacun de décider quelle salsa lui correspond le mieux… Et vous vous êtes plutôt Cubaine ou Portoricaine ?

 

error: Content is protected !!